Tests ok, mais après ?

La saison du WTCR Oscaro est lancée. Ce jeudi 29 mars, 24 pilotes se sont réunis sur le circuit de Barcelone pour les essais officiels du championnat du monde de touring car 2018. Au volant de sa Cupra TCR, John Filippi, pilote du Team Oscaro by Campos Racing, a réalisé le meilleur temps de la journée (1:54.443). Une excellente performance, qui peut donc laisser envisager de belles choses pour l’avenir ? Réponse en analysant les saisons de ce qui ont réalisé les meilleurs chronos lors des séances de tests officiels depuis 2014.

2017 : Rob Huff réalise le meilleur temps des deux sessions d’essais officiels. Sur le circuit de Monza, le pilote britannique et sa Honda Civic devancent le Marocain, Mehdi Bennani de 0,777 seconde. Le champion du monde de voitures de tourisme 2012, n’aura pas autant de réussite durant la saison, puisqu’il terminera seulement à la huitième place du classement. Il parviendra cependant à remporter une course, sur le périlleux circuit de Macao. Le Suédois, Thed Björk termine, quant à lui, au septième rang des séances d’essais, avant de remporter le championnat quelques mois plus tard.

2016 : A Vallelunga, Mehdi Bennani, membre du Sébastien Loeb Racing Team, termine la journée de tests en tête. Avec un chrono de 1 minute et 37 secondes, il devance de 0, 348 seconde, le futur champion du monde argentin, José Maria Lopez. En fin de saison, le Marocain devra se contenter d’une victoire en Hongrie (lors de la course 1), et d’une cinquième place au tableau final.

2015 : Sébastien Loeb, nonuple champion du monde de WRC, remporte les séances d’essais qui se déroule à Barcelone. Au volant de sa Citroën, il domine son coéquipier, Mehdi Bennani, encore lui. Pour sa deuxième saison en touring car, l’Alsacien terminera à la troisième place du classement. La saison 2015 verra José Maria Lopez surclassé ces concurrents (118 points d’avance sur le second).

2014 : Comme en 2018, cette année là marque un changement majeur dans le monde du World Touring Car Championship. Une nouvelle réglementation est mise en place. Des voitures plus puissantes et plus légères font leur apparition, tandis que les règles sportives évoluent également (trois sessions de qualifications au lieu de deux par exemple). Pour ce tournant, c’est Sébastien Loeb qui réalise le meilleur temps des tests officiels (1:35.928), et comme en 2015, il s’offrira une place sur le podium du championnat à la fin de la saison, derrière le Français Yvan Muller et l’Argentin, José Maria Lopez.

Bilan : Lors de ces quatre dernières années sur des véhicules de type TC1, aucun pilote ayant réalisé le meilleur temps durant les essais officiels n’a réussi à devenir champion du monde. Même si les tests sont importants pour « prendre de la confiance, et pour se familiariser avec la voiture », comme nous l’explique John Filippi, les pilotes n’y démontrent, généralement, pas tout leur potentiel : « certains essaient de cacher leur performance » ajoute le Corse. Cependant il est a noté que, mise à part, Robert Huff l’an passé, tous ont terminé dans le top 5 de la compétition. Espérons pour John Filippi, qu’il suive le même chemin.

Découvrir toute l'info de

à lire également