5 raisons de regarder… La Race of China-Ningbo

Un peu plus de deux mois après avoir raccroché leur casque, les pilotes du WTCR Oscaro sont de retour sur les pistes. La sixième manche du championnat du monde de voitures de tourisme se déroulera, à partir du 29 septembre, sur le Ningbo International Speedpark, en Chine (4,010 km). Voici les raisons pour lesquelles, vous ne devez pas manquer cette course.

Ils sont de retour !

Le 15 juillet 2018 ? Pour certains, cette date symbolise la victoire de l’Equipe de France football lors de la Coupe du Monde en Russie, mais pour tous les passionnés de Touring car, elle désigne la trêve estivale du WTCR Oscaro… Ce jour-là, Norbert Michelisz l’emportait devant Aurélien Comte lors de course 3 de la Race of Slovakia, tandis que Frédéric Vervisch montait sur le podium en devançant Thed Björk de 0,0002 secondes, soit, le plus petit écart de l’histoire du sport automobile. Depuis plus rien… Mais assez patienté. Après plus de deux mois d’attente, le WTCR Oscaro est de retour. Ne manquez rien des séances de qualification et de la course 1 de la Race of China-Ningbo, en vous connectant sur : https://wtcr.oscaro.com/, à partir de 4h25 dans la nuit de vendredi à samedi.

« Là où le soleil se lève »

Afrique, fait. Europe, fait. Maintenant, direction l’Asie. Pour les quatre dernières manches du championnat, le WTCR Oscaro pose ses valises sur le plus grand continent de la planète. Au programme :  la Race of China-Ninbgo (28/09/2018), la Race of China-Wuhan, une semaine plus tard (05/10/2018), la Race of Japan sur le circuit historique de Suzuka (27/10/2018) et enfin, la Race of Macau comme bouquet final. Maintenant, imaginez ces quatre événements en pleine saison des typhons… On vous promet un grand spectacle.

Der deutsch stern

Exit Jason Thompson, place à Timo Scheider. Le double champion du DTM (championnat de voitures de tourisme en Allemagne) remplacera le pilote britannique au sein de l’écurie allemande, ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Une équipe qu’il connait bien, puisqu’il y court déjà dans le championnat du monde de Rallycross de la FIA. A 39 ans, et après seize années passées en DTM, Scheider va découvrir le championnat du monde de Touring Car : « Ce sera très difficile pour moi de rejoindre le championnat, en plein milieu de saison et sans expérience. Mais parce que j’aime les nouveaux défis, je vais tout donner pour que cela se passe pour le mieux » a déclaré le pilote allemand. Réjoui, son nouveau coéquipier, Yann Erhlacher, voit en Timo Scheider, un véritable exemple : « C’est comme un héros pour moi. Je regardais toutes les courses de DTM quand j’étais jeune et il était toujours là ».

Ma, king à domicile ?

En plus de Timo Scheider, un autre pilote va courir pour la première fois de la saison sur le WTCR Oscaro. Il s’agit du pilote chinois, Ma Quing Hua. A 30 ans, il va intégrer l’équipe belge de Boutsen Ginion Racing, en lieu et place, du jeune prodige, Benjamin Lessennes (18 ans), et ce, malgré ses 58 points inscrits depuis le début de la saison. Ma sera présent sur les deux prochaines manches du championnat aux côtés de Tom Coronel, en attendant toujours le retour de Tiago Monteiro. Le Chinois s’impatiente à l’idée de concourir avec les plus grands pilotes de la discipline, au volant de sa voiture Honda civic Type R TCR : « Ce ne sera pas facile avec seulement deux séances d’essais avant les qualifications, mais j’apprécie vraiment de me battre avec des pilotes comme Rob Huff, Gabriele Tarquini et Yvan Muller et je suis vraiment content de retrouver cette compétition ». Ma Quing Hua, a déjà participé au championnat du monde de voiture de tourisme en 2014 et 2015. Il a également roulé en Formule E, sur le A1 Grand Prix, en Formule 3 britannique, en TCR Chine, et au World Rallycross de la FIA.

 A la fin, il n’en restera qu’un

A quatre manches du terme de la saison, onze pilotes ont déjà inscrit 100 points ou plus. Parmi eux, neuf peuvent jouer le titre suprême, Aurélien Comte (10ème avec 109 pts), et Frédéric Vervisch (11ème avec 100 pts), semblant un peu trop éloignés des 202 points marqués par le leader, Gabriele Tarquini. En plus de l’Italien, ils sont quatre autres pilotes présents dans le haut de tableau à avoir déjà remporté un titre mondial en Touring Car : Yvan Muller (2ème avec 199 pts), Jean-Karl Vernay (5ème avec 166 pts), Thed Björk (6ème avec 164 pts) et Rob Huff (9ème avec 130 pts). Ajoutez à cela, l’expérience de Norbert Michelisz (3ème avec 176 pts), la vitesse de Yann Ehrlacher (4ème avec 171 pts), l’insouciance de Pepe Oriola (7ème avec 156 pts) et la grinta d’Esteban Guerrieri (8ème avec 134 pts), et vous obtiendrez une fin de saison de folie !

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également