5 raisons de regarder… La Race of Macau

Voilà, c’est fini… Sur le circuit de Guia, à Macao, 31 pilotes (dont six wildcards) prendront part au dernier épisode de la saison 2018 du WTCR Oscaro. A l’aube, de cette dixième bataille, ils sont encore sept à pouvoir prétendre au sacre… Voici cinq raisons de ne surtout pas manquer la grande finale d’un championnat qui aura tenu toutes ses promesses.

Sept couronnes, un trône

Gabriele Tarquini et sa malice (291 points), Yvan Muller, son expérience (252 pts), Thed Björk et sa puissance (238 pts), Pepe Oriola, sa fougue (227 pts), Jean-Karl Vernay et sa mentalité de vainqueur (216 pts), Esteban Guerrieri, sa rage (213 pts) et enfin, Norbert Michelisz et sa sagesse (212 pts). Tous n’ont qu’un seul objectif, grimper sur le trône du WTCR Oscaro. Avec 39 longueurs d’avance sur son premier poursuivant, Gabriele Tarquini, 56 ans, semble armé pour aller chercher le graal, pour la deuxième fois de sa carrière. S’il n’oublie pas de rappeler que « Macao est une loterie », l’Italien sait que 48 points lui suffisent pour devenir champion du monde. De son côté, Yvan Muller ne baisse pas les bras, et croit toujours en ses chances : « Tout est possible, tant que mathématiquement ça l’est, alors je n’abandonnerai pas ». Rendez-vous donc sur wtcr.oscaro.com, le 16 novembre à 00h30 pour la première étape du combat : la qualification de la Race 1.

WTCR Race of Macau Preview

It's RACE WEEK, here's your preview. ⬇️#SeasonShowdown is ON 💥 Macau is Macau… gamble in the asphalt jungle. 👊🏻 Seven drivers will start WTCR Race of Macau in contention to win the inaugural FIA WTCR / Oscaro.

Publiée par FIA WTCR / Oscaro sur Dimanche 11 novembre 2018

La bataille des bâtards

En haut de l’affiche, ils sont sept. Pourtant, cinq autres pilotes ont également un beau coup à jouer dans cette dernière manche du WTCR Oscaro. Dans l’ombre de la course au titre, Frédéric Vervisch (203 points), Rob Huff (197 pts), Aurélien Comte (191 pts), Yann Ehrlacher (182 pts) et Mehdi Bennani (154 points) ont toujours l’espoir d’accrocher un top 5, voir un podium. « On veut finir le plus haut possible, donc tous les résultats sont bons à prendre pour nous, même si ça va être très compliqué » confie Comte. Parmi eux, deux ont déjà remporté une épreuve sur ce circuit. Il s’agit des deux pilotes de Sébastien Loeb Racing, Mehdi Bennani, vainqueur d’une course l’an dernier en WTCC, et Rob Huff, qui, avec neuf victoires, n’est autre que le coureur le plus titré de l’histoire du circuit. Mathématiquement, l’anglais pourrait même aller chercher la deuxième place détenue par Yvan Muller

La route royale

Pour monter sur le trône tant convoité, ils n’auront pas le choix… Dès la première séance d’essais libres, les pilotes devront braver le terrible circuit de Guia, à Macao. D’une longueur de 6,120 kilomètres, il fait partie des tracés les plus difficiles et les plus spectaculaires de la planète. Urbain, il combine virages sinueux et étroits, pentes, et longues lignes droites très ouvertes. Pour ne rien arranger, ils seront 31 pilotes sur la ligne de départ, contrairement à 28 ou 26 habituellement.

Pilote le plus expérimenté à Macao, Rob Huff conseille ceux qui vont découvrir le circuit ce week-end : « Il faut avoir plus de respect pour ce circuit que pour n’importe quel autre. A macao, trouver la limite c’est la chose la plus difficile ». Maintenant qu’ils sont un peu rassurés (ou pas), ne reste plus qu’à rappeler aux rookies les deux carambolages, en WTCC et en GT, qui ont marqué l’épreuve l’an passé. Allez, bonne chance les amis

Parce que l’hiver vient

Qui dit novembre, dit bientôt l’hiver, et donc dit aussi que la saison 2018 du WTCR Oscaro touche à sa fin. Passionnés de sport automobile, sachez qu’après ce week-end, il faudra attendre cinq mois avant le début du prochain exercice. Vous attendrez le retour du WTCR Oscaro autant que la huitième saison de Game of Thrones (Eh oui, comme la série, le championnat ne reprendra qu’en avril 2019…). Il faut donc profiter des derniers instants offerts par cette magnifique saison de Touring car, théâtre de batailles épiques, d’émotions immenses, et de crashs spectaculaires. Pour cela, une seule solution : connectez-vous sur https://wtcr.oscaro.com/ ce samedi à 6h55 afin de savourer de la Race 1.

Hyundai, le poids du nom

Le premier et le septième d’un côté, le deuxième et le troisième de l’autre. Un titre de champion du monde de voitures de tourisme pour une équipe, cinq pour la seconde : BRC Racing contre Yvan Muller Racing. Voici les deux équipes qui se disputeront le titre de meilleur team du FIA WTCR Oscaro. Logiquement, et un ton plus rapide que leurs adversaires tout au long de la saison, les Hyundai dominent le championnat. Pour le moment, l’équipe italienne aux voitures rouges et bleu ciel devance de huit petits points, les marcheurs blancs, 510 points à 502. Pour information, un pilote de chaque écurie a déjà remporté une course à Macao : Norbert Michelisz d’un côté et Yvan Muller de l’autre. Alors qui saura mettre le coup de grâce à son adversaire lors de la Race of Macau ?

En bonus, deux personnages qui animeront la bataille ce week-end : Brien de Björk et Yvan Barathéon :

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également