Ces 10 chaussures de football devenues mythiques

Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. La chaussure de football, en ce temps-là, pesait plus de 300 grammes et avait une durée de vie plus longue que celle commercialisée aujourd’hui. Et si l’on s’en souvient encore… c’est parce que ces dix paires de chaussures à crampons ont marqué, à vie, toute une génération. Top 10

10. Mizuno Wave Cup (2002) 

Une chaussure d’une marque nippone pour la Coupe du monde… au Japon. C’est ce que le ballon d’or 1999, le Brésilien Rivaldo, a décidé de porter lors de la compétition en 2002. Habituellement noire et blanche, la Mizuno s’habille de blanc, de bleu et de jaune pour l’occasion. En cuir de kangourou, elle en impose. Classe.

9. Nike Mercurial Vapor III (2006)

Des coloris plus flashy les unes que les autres. Des courbes qui épousent parfaitement la forme du pied et une matière synthétique censée rendre la chaussure plus légère et donc, (potentiellement) améliorer la vitesse de celui qui la porte. Voilà la promesse de Nike lors de la sortie de la Mercurial Vapor III. Franc succès, le modèle est porté et mis en avant lors de la Coupe du monde 2006 par des joueurs comme Ronaldo (jaune), Thierry Henry (blanche), Franck Ribéry (rouge) ou encore Zlatan Ibrahimovic (bleue).

8. Nike Air Zoom Total 90 II (2002) 

Que celui qui n’a pas eu cette paire de chaussures, modèle stabilisé, pour jouer dans la cour de récréation, me jette la première pierre. Oui, on voulait tous tirer les coup-francs comme Roberto Carlos. Il fallait bien commencer par quelque chose…

Alternative : Nike Air Zoom Total 90 III, rouge et blanche.

7. Nike Premier Tiempo 94 (1994)

Un classique parmi les classiques. Simple, sobre et épurée, la Tiempo ne vieillit pas. Utilisée par des légendes comme Romario ou Paolo Maldini, elle séduit, de part son confort, toujours autant depuis sa sortie en 1994.  

6. Nike Air Legend R10 (2005)

Le plus grand technicien de l’histoire du football méritait bien une chaussure à son effigie… Et à l’image de l’or que Ronaldinho avait dans les pieds, sa chaussure était, en partie, composée du métal précieux. De l’or 24 carats était inséré sur le modèle qu’il portait, appliqué sur une des sigles Nike ainsi que sur les crampons. La Nike Air Legend R10 symbolise parfaitement la classe et l’élégance de son propriétaire. Si l’on se souvient autant de ce modèle, c’est principalement pour deux raisons. La première : Ronnie les portait lorsqu’il a fait se lever le public du Bernabéu lors d’un clasico, alors qu’il évoluait sous les couleurs de l’ennemi. La seconde : Il les avait aux pieds lors d’une publicité Nike, alors qu’il s’amusait à se faire des passes avec une barre transversale (Cette vidéo est devenue, par ailleurs, la première à atteindre le million de vues sur youtube).

5. Puma King (1968) 

Pelé, Eusebio, Johan Cruyff et Diego Maradona comme ambassadeurs. Rien à ajouter, cela vaut obligatoirement une place dans le top 5.

4. Adidas Prédator Absolute gold (2006) 

Parce que dorée, parce qu’Adidas, parce qu’édition limitée, parce que Panenka en finale de la Coupe du monde, parce que magique, parce que Zidane.

3. Nike Mercurial R9 (1998)

La chaussure du Fenomeno, Ronaldo. La chaussure de l’homme qui faisait trembler les plus grands défenseurs de la planète. La chaussure à l’inscription « R9 » sur la languette. Ajoutez à son design futuriste (pour l’époque), les couleurs bleu, jaune et argenté et vous obtiendrez l’un des souliers les plus mythiques créé par Nike. A l’occasion du vingtième anniversaire de sa sortie, le géant américain a réédité le modèle. Il a, entre autres, été porté par le champion du monde 2018, Kyllian Mbappé.

2. Adidas Copa Mundial (1979)

La plus sobre, la plus souple, la plus confortable, la plus résistante, la plus connue. En cuir de kangourou, elle est tout simplement la chaussure de football la plus vendue de tous les temps. Reconnaissable entre mille grâce à ses trois bandes blanches sur le côté, la Copa Mundial reste la référence dans le domaine.

1. Adidas Predator Mania (2002) 

La paire blanche « champagne » pour les afficionados de David Beckham, la noire pour ceux de Zinédine Zidane. Sixième modèle de la gamme « predator », la Mania est en cuir de Kangourou. Sa large languette rouge et ses lamelles sur le dessus font d’elle, l’une des chaussures les plus iconiques de l’histoire du football. Rendue célèbre par la reprise de volée de ZZ en finale de la ligue des champions 2002, la paire d’Adidas Predator Mania grimpe, en toute logique, sur la première marche du podium.

 

Bonus : Adidas Predator Absolute David Beckham

 

Bonus : Lotto Stadio

Avec la participation de A.D

Découvrir toute l'info de SC Bastia

à lire également