Ces joueurs passés par le SC Bastia et le SM Caen

Le Sporting Club de Bastia affrontera le Stade Malherbe de Caen en huitièmes de finale de la Coupe de France, le 5 février prochain. Parmi l’effectif normand, quatre anciens joueurs du Sporting. Dans l’histoire ils sont une quinzaine à avoir évolué sous les couleurs des deux équipes. Dans un bon vieux 3-4-3, nous vous avons concocté un onze type.

Gardien : Alexis Thébaux

Si Hervé Sekli, aujourd’hui entraîneur des gardiens du Stade Malherbe, a joué avec la tunique corse, il n’a jamais porté le maillot rayé rouge et bleu. Alexis Thébaux est donc le seul joueur, évoluant à ce poste, à avoir jouer pour les deux clubs. Avec une rencontre disputée à Bastia et 121 à Caen, il est notre gardien titulaire.

Défenseur central : José Pastinelli

Sept saisons en première division avec le Sporting Etoile Club Bastiais, une Coupe de France au compteur avec les Turchini, et dix neufs matches disputés sous les couleurs de Caen, qu’il a rejoint lors de la saison 1988-1989. Un palmarès qui le propulse logiquement dans notre onze de départ.

Défenseur central : Alexander Djiku

Après avoir découvert la ligue 1 à Armand-Cesari, le Franco-Ghanéen arrive en Normandie contre la somme de deux millions d’euros, en juillet 2017. Formé au Sporting Club de Bastia où il a disputé quatre saisons avec le groupe professionnel, Djiku est aujourd’hui l’un des pionniers du Stade Malherbe de Caen.

Défenseur central : André Guesdon 

Le seul rescapé de l’épopée européenne du SCB de 1978. Formé à Caen, Guesdon y passe quatre saisons avant de rejoindre le Rocher et l’AS Monaco (pendant quatre ans), puis Bastia en 1976. En deux ans sur l’Ile de beauté, le défenseur y a disputé 73 matches pour un petit but inscrit.

Milieu défensif : Lilian Nalis

L’un des dignes représentant du mythique maillot jaune du Sporting « Nouvelles frontières ». Lilian Nalis a disputé la bagatelle de cent rencontres avec le SCB (entre 1999 et 2002), tandis que Malherbe lui offrait la possibilité de découvrir le plus haut niveau du football français six ans plus tôt (22 matches entre 1993 et 1995).

Milieu défensif : Benoît Cauet

Vainqueur de la Coupe de l’UEFA avec l’Inter Milan de Ronaldo, vainqueur de la Coupe de France avec l’OM, triple champion de France (deux avec Marseille et un avec Nantes), Benoît Cauet est LA star de l’équipe. Positionné en récupérateur, son expérience et sa rigueur tactique font de lui le métronome de notre système.

Milieu droit : Sambou Yatabaré

Quatre saisons dans le Calvados, deux sur l’île de beauté. Placé quelques fois sur le côté droit par Frédéric Hantz (pour dépanner), Yatabaré a joué 47 matches à Bastia et y a inscrit deux petits buts. Joueur physique et technique, il est transféré à l’Olympiakos pour un peu plus de deux millions d’euros en 2013 avant d’être de nouveau prêté au SCB six mois plus tard. Aujourd’hui, il évolue au Royal Antwerp, en Belgique.

 Milieu gauche : Jérôme Rothen

La seule patte gauche de notre équipe, et quelle patte gauche ! Formé et retraité au SM Caen, champion de France et meilleur joueur de ligue 2 en 2012 avec Bastia, Jérôme Rothen prend en toute évidence le brassard de capitaine. Un peu léger physiquement pour évoluer à ce poste (piston gauche), on compte sur son pied magique pour faire la différence.

Attaquant droit : Frédéric Née

64 matches à Caen, 203 à Bastia. Entre ces deux clubs, l’international français (une sélection) a marqué 78 buts en professionnel. Aujourd’hui entraîneur adjoint de Stéphane Rossi au SCB, Née aura à cœur de faire tomber son club formateur en huitièmes de finale de la Coupe de France 2019.

Attaquant central : Enzo Crivelli

International espoir français, Enzo Crivelli débarque à Bastia en 2016. Prêté par les Girondins de Bordeaux, il réalise, en bleu, la saison la plus prolifique de sa carrière avec dix réalisations. Après la relégation du Sporting dans les divisions inférieures, l’attaquant pose ses bagages à Angers, puis à Caen, à l’hiver 2018. Acheté quatre millions d’euros par les pensionnaires du Stade Michel d’Ornano, il n’y a, pour l’instant, planté que six pions.

Attaquant gauche : Claudio Beauvue

« Air beauvue », pour les plus férus, n’est resté que six mois en Corse (seulement un but en quinze matches). Pourtant il mérite haut la main une place de titulaire dans notre onze. Ses exploits avec l’En Avant Guingamp y sont pour beaucoup. En Bretagne, le Guadeloupéen a inscrit trente-quatre buts en l’espace de deux saisons, et a emmené son équipe en seizième de finale de la Ligue Europa. Arme redoutable.

Remplaçants :

Eric Dewilder, Lenny Nangis, Florian Raspentino, Jean-Jacques Etame, David Faderne, Prince oniangué, Daniel Solas, Jonathan Téhoué

Découvrir toute l'info de SC Bastia

à lire également