Dans l’Empire du Milieu, Denis Dupont a trouvé sa place

Deux podiums en deux semaines. Voici le bilan du pilote belge, Denis Dupont, lors des deux dernières manches du WTCR Oscaro. En Chine, le coureur de Comtoyou Racing a enfin lancé sa saison.

Sourire aux lèvres, le poing levé, Denis Dupont savoure : « C’est un soulagement ! » s’exclame-t-il. Sur le circuit international de Ningbo, en Chine, et après une première partie de saison très compliquée, où il n’avait inscrit que dix points en six manches, le pilote de l’équipe Comtoyou vient de réaliser son premier podium en Coupe du monde de voitures de tourisme. « Les deux Hyundai du Team Yvan Muller Racing étaient imbattables à Ningbo. Je suis très fier de les avoir accompagnées sur le podium. Surtout quand on sait que j’ai réalisé cela sur la principale course du week-end » raconte le Belge.

Selon lui, cette performance est en grande partie due à la venue d’un nouvel ingénieur dans le team, Michael Zélé : « Il est arrivé à la mi-saison, avec de grandes ambitions. Depuis la manche à Vila Réal, il travaille sur la voiture. Il a modifié énormément de choses. Aujourd’hui, à force de persévérance, cela a payé. On a compris qu’on avait la capacité de faire de grandes performances ».

Plus de peur que de mal

Une semaine plus tard, le WTCR Oscaro reste en Chine. Cette fois-ci, il pose ses valises à Wuhan, à 900 km à l’Ouest de Ningbo. Pour cette huitième manche du championnat, Dupont et ses adversaires se frottent à un circuit urbain. Une spécificité aussi bien synonyme de spectacle que d’accident (cf. Race of Morocco 2018, et Race of Portugal 2018). Malheureusement pour lui, le coureur de 25 ans n’échappera pas à la règle. Dès le premier tour de la course 1, Denis Dupont et Nathanael Berthon, pourtant coéquipiers, ne peuvent éviter l’impact. Respectivement en quatrième et troisième position, les voitures des deux pilotes s’entrechoquent. Déçu, il confie : « C’est vraiment dommage. On n’a pas le droit de faire des erreurs comme ça à notre niveau. On pouvait marquer de très gros points pour l’équipe et nous avons échoué ». Finalement, il termine la première course du week-end, sur la neuvième marche du classement.

Le lendemain, il est une nouvelle fois victime d’un accident. Cette fois-ci, avec Gordon Shedden, lors de la course 3. Un accrochage dont il est le seul responsable : « J’ai freiné relativement tard. Je pensais que ça allait passer mais j’ai bloqué mes roues avant, au moment de rétrograder. La voiture allait beaucoup trop vite dans le virage ». Dans l’impasse, Denis Dupont voit deux solutions s’offrir à lui. Il détaille : « Soit je fonçais dans Shedden, je le mettais dehors, et là, ça aurait été une catastrophe pour Audi, car il était en tête. Soit, je faisais mon maximum pour amortir l’impact et je fonçais dans les pneus ». Et c’est la deuxième solution que le Belge a choisie, pour le bonheur des deux hommes.

Best of WTCR Oscaro Wuhan

What a race week end ! Here are the best actions from FIA WTCR / Oscaro race of Wuhan 2018. Enjoy 🙂 Quelles courses ! Retrouvez les meilleures actions du FIA WTCR / Oscaro sur le tracé urbain de Visit WuhanJean-Karl Vernay Officiel Mehdi Bennani Gordon Shedden WRT – W Racing Team Sébastien Loeb Racing Nathanael Berthon Denis Dupont Aurélien Panis Officiel Frédéric Vervisch Comtoyou Racing Thed Björk Bang-Melchior Yvan Muller Gabriele Tarquini Michelisz Norbert BRC Yann Ehrlacher Esteban Guerrieri Timo Scheider ALL-INKL.COM Racing / Münnich Motorsport GmbH Tom Coronel Boutsen Ginion Racing Pepe Oriola John Filippi Campos Racing Zengő Motorsport Nagy Norbert Kevin Ceccon Fabrizio Giovanardi Official Aurélien Comte Page Mato Homola DG Sport

Publiée par Team Oscaro sur Vendredi 12 octobre 2018

Wuhan, la confirmation

Si l’image est spectaculaire, aucun dégât n’est à déplorer. Tous deux terminent la course : Shedden l’emporte, tandis que Dupont, lui, réalise une nouvelle performance. Après ses 35 points inscrits à Ningbo, le jeune homme de 25 ans réitère son exploit sur le Wuhan International Street Track, en marquant 28 points, et en terminant une nouvelle fois sur le podium lors de la principale course du week-end : « C’était exceptionnel au niveau comptable, mais aussi au niveau de la performance, souligne Denis Dupont. Ce qui était vraiment génial, c’était de terminer troisième lors de la séance de qualification pour la super pole position (Qualification pour la course 3). Cela prouve que j’allais très vite sur un tour ». Heureux, le membre du team Comtoyou n’en n’oublie pas pour autant la fin de saison. Quinzième du classement, à deux manches du terme du championnat, il compte 69 points, soit deux de moins que Nathanael Berthon. S’il fera le « maximum » au Japon et à Macau, il a un objectif précis en tête : « participer au WTCR Oscaro en 2019 ».

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également