Pierre-Louis Loubet : “Finir le plus haut possible”

A seulement 20 ans, Pierre-Louis Loubet s’apprête à démarrer une quatrième saison sur la scène du rallye international. Pour cet exercice 2018, il rejoint BRC Racing Team. Une nouvelle équipe donc, mais aussi une nouvelle voiture et une nouvelle compétition l’attendent. « Pilouis » se confie.

Nous sommes à un peu plus d’un mois du début de la saison. Quelles sont les nouveautés par rapport à 2017 ?

Cette année j’intègre une nouvelle équipe et j’aurai donc, à ma disposition une toute nouvelle voiture : la Hyundai i20 R5. J’ai eu la chance de l’essayer en septembre dernier, lors des tests de sélection organisés par Hyundai. C’est une voiture très délicate en termes de pilotage. Elle est peut-être moins facile à prendre en main qu’une Ford Fiesta R5 par exemple, mais un nouveau moteur sera posé sur la voiture en mars prochain. Je pense qu’on va gagner en performance.

Quelles sont les épreuves sur lesquelles tu vas t’engager en 2018 ?

Je vais courir sur deux compétitions. Pour la première fois de ma carrière, je vais participer à l’European Rally Championship (ERC). La première manche aura lieu aux Açores du 22 au 24 mars prochain. Ensuite, place au championnat WRC2. J’ai huit courses au programme, du Tour de Corse (du 5 au 8 avril), au Rallye du Pays de Galles (du 4 au 7 octobre).

Quels objectifs te fixes-tu sur l’ERC ?

Je vais essayer de réaliser la meilleure performance possible. Certes, je ne connais ni les rallyes, ni le niveau de mes adversaires, mais je vais essayer de m’adapter rapidement et donner le meilleur de moi-même. Si je peux remporter un rallye, je ne m’en priverai pas.

Et sur le WRC2 ?

Je ne me fixe pas d’objectif concret. C’est simple, je veux terminer le plus haut possible. J’espère intégrer le WRC dans les deux années à venir, donc cela passe évidemment par des bonnes performances dans le rang inférieur.

Pour la troisième fois consécutive, tu arboreras les couleurs de l’équipe de France FFSA Rallye en 2018. Cela représente quoi pour toi ?

Les plus grands pilotes français y sont passés. C’est un peu « le passage obligatoire ». Cette année, nous ne sommes que deux pilotes à y être. C’est vraiment une reconnaissance.

Retrouvez l’annonce de la participation de Pierre-Louis Loubet à l’ERC 2018 :New kids on the block

Découvrir toute l'info de Pierre-Louis

à lire également