Le jour où Emiliano Sala a ébloui Furiani…

L’attaquant de Cardiff City, Emiliano Sala (28 ans) a disparu dans la Manche, lundi soir, en même temps que l’avion qui le transportait vers le Pays de Galles… Nous avons donc décidé, à notre manière, de lui rendre hommage. Souvenez-vous de ce jour où l’Argentin et sa grinta, ont assommé le Stade Armand-Cesari.

C’était un soir d’hiver déjà… Le 1er mars, plus précisément, d’une année 2017 qui s’est vue catastrophique pour le Sporting Club de Bastia. En cette 24ème journée de championnat, le SCB, 19ème, reçoit les Canaris du FC Nantes, 15ème. Seulement quatre petits points séparent les deux équipes. C’est l’occasion rêvée pour les Bleus de sortir d’une zone rouge, dans laquelle ils sont englués depuis la 21ème journée.

La soirée commence pourtant mal pour les Bastiais. Déjà privés d’une tribune, suspendue suite à divers incidents intervenus précédemment dans la saison, les Corses se retrouvent à dix contre onze. Alexandre Djiku se voit exclu, dès la dixième minute de jeu, après une grosse semelle sur Adrien Thomasson. De quoi laisser présager le pire pour le Sporting dans cette rencontre décisive pour le maintien.

Porté par « un grand Furiani » comme le souligne Lindsay Rose en fin de rencontre, les hommes de Rui Almeida, intronisé coach quelques jours auparavant, pensent réaliser l’exploit. En infériorité numérique, ils parviennent à prendre deux buts d’avance sur leur adversaire du soir, grâce à Gael Danic (69ème) et Prince Oniangué (75ème).

Et à la fin, Sala

Deux à zéro. Il reste un quart d’heure à jouer. Le match semble plié.

C’était sans compter sur le héros du soir, Emiliano Sala. Peu en vue depuis le coup d’envoi de la rencontre, le numéro neuf reçoit un ballon dans la surface. Il amorti de la poitrine et enchaîne d’une reprise de volée du droit. Son tir part en pleine lucarne. Jean-Louis Leca est battu. Nantes réduit le score (2-1, 78ème).

Huit minutes plus tard, les Nantais obtiennent un pénalty, mais Lucas Lima le manque. La chance semble être du côté bleu ce soir. Et puis… « Il y a un long ballon sur Sala. Je suis au contact avec lui, mais il remporte son duel et dévie parfaitement le ballon de la tête. » explique Lindsay Rose, défenseur du SCB. Le cuir arrive dans les pieds de Diego Carlos qui n’a plus qu’à le pousser au fond des filets (92ème). Bastia est K.O debout. Emiliano Sala, auteur d’un but et d’une passe décisive, vient, à lui seul, de ramener son équipe du diable vauvert. Deux partout.

Le Sporting ne se relèvera pas de ce résultat. En cas de victoire, il serait sorti de la zone de relégation, mais avec ce nul il ne bouge pas de sa 19ème place. Les Turchini resteront bloqués dans la zone rouge jusqu’à la fin de la saison, ce qui leur vaudra une relégation sportive, puis administrative.

Découvrir toute l'info de SC Bastia

à lire également