Previews WTCR Oscaro 2019 : Audi, à la hauteur de ses ambitions ?

A quelques jours du début du WTCR Oscaro 2019, nous vous proposons une présentation des teams du championnat et de leurs pilotes.  Après Honda, place à Audi et son quatuor de pilotes !

Une seule obsession : la victoire

Team :  Léopard Racing Team Audi Sport

Les pilotes :

Jean-Karl Vernay, 31 ans (FRA) : La gagne comme seul objectif. Jean-Karl Vernay est un compétiteur acharné. « J’aime le sport automobile, mais je suis passionné par la conduite et par la victoire » a-t-il déclaré lors d’un entretien. Ayant concouru en Formule Renault, en Formule 3, ou encore sur les 24 Heures du Mans, le Lyonnais est l’un des pilotes les plus complets du championnat. Meilleur pilote sur circuits urbains lors du WTCR Oscaro 2018 (quatre victoires dont trois en ville), Vernay a bouclé le dernier exercice au cinquième rang du général, « une déception » selon lui. Déterminé à « faire mieux que l’an passé », le champion du TCR International Séries 2017 et vice-champion du TCR Europe 2018, sera sans aucun doute, l’une des têtes d’affiche du WTCR Oscaro 2019.

Gordon Shedden, 40 ans (GBR) : S’il est surnommé « Flash Gordon », ce n’est pas pour rien. En treize participations, l’Ecossais a remporté le British Touring Car Championship à trois reprises. Ils ne sont que sept à avoir réalisé cette performance. Preuve de sa régularité, Shedden y a terminé huit fois sur le podium du classement général. Vainqueur de la course 2 à Wuhan lors du championnat du monde 2018, le numéro 52 a manqué de constance ce qui ne lui a valu qu’une treizième place finale. Après une saison en demi-teinte, Flash Gordon espère bien se rattraper en 2019.

Si tout va bien : Qui dit circuit urbain, dit Jean-Karl Vernay aux avant-postes. Dès la première séance de qualification de la saison à Marrakech, le Français donne le ton. Il fait une pôle position, remporte la première course, monte sur le podium sur l’une des deux autres et se positionne en tête du général. Avec le plein de confiance, Vernay devient quasi-intouchable et assure son titre lors de l’avant dernière manche du championnat à Macao, encore un circuit urbain… Shedden suit le rythme de folie imposé par son coéquipier. Contrairement à l’an passé, il est plus régulier et l’Audi RS3 LMS TCR n’a plus aucun secret pour lui. Il réalise quelques performances grâce à son pilotage agressif et monte sur le podium à plusieurs reprises : Top dix assuré pour l’Ecossais.

Si rien ne va : Meilleur pilote de la grille sur les circuits urbains en 2018, Vernay continue de scorer lors des trois manches du championnat en ville, mais est beaucoup moins efficace sur les sept autres qui se déroulent sur des circuits permanents. Compétiteur, le numéro 69 termine cependant, souvent dans les points et s’assure une place entre le 8ème et le 12ème rang. De son côté, l’Ecossais poursuit sa série noire commencée en fin de saison dernière (0 pt sur les six dernières courses). La seule épreuve qu’il a remportée en 2018 n’étant plus au calendrier (Wuhan), flash Gordon n’a pas de circuit référence. Malgré quelques coups d’éclats, il ne parvient pas à trouver son rythme et échoue aux portes du top quinze.

Notre pronostic :

Jean-Karl Vernay : entre la 1ère et la 5ème place.

Gordon Shedden : entre la 10ème et la 14ème place.

2019 pour passer un cap ?

Team : Comtoyou Team Audi Sport

Les pilotes :

Frédéric Vervisch, 32 ans (BEL) : Sept podiums dont une victoire de prestige sur le circuit de Macao pour le pilote belge lors du WTCR Oscaro 2018. Après un début de saison catastrophique, où il a enchaîné quatre abandons en l’espace de sept courses, Vervisch a su rebondir pour terminer à la neuvième place du championnat. L’an passé, le pilote Comtoyou a couru sur pas moins de sept compétitions de Touring car, parmi lesquelles l’Intercontinental GT Challenge, où il a terminé septième du général, ou encore les 24 Heures du Nürburgring qu’il a disputé en même temps que la manche allemande du WTCR Oscaro, Glückwünsche Fred !

Niels Langeveld, 31 ans (NED) : Un sacre en formido Swift Cup en 2010, un en Renault Clio Cup Netherlands en 2012, un autre en Renault Clio Cup Benelux et enfin une victoire lors de la Seat Leon Eurocup en 2016. Avec toutes ces victoires en compétitions locales, Langeveld est un pilote reconnu au Pays-Bas. Après deux participations aux TCR Allemagne, il rejoint le Comtoyou Team Audi Sport pour le WTCR Oscaro 2019 et y pilotera une Audi RS3 LMS TCR. Cette saison, il retrouvera un circuit qu’il connait par cœur : celui de Zandvoort. Rendez-vous donc à domicile, le 17 mai prochain pour Niels Langeveld.

Si tout va bien : Contrairement à l’an passé, Vervisch réussit ses débuts à Marrakech. A la mi-saison, il enchaîne trois excellents résultats sur le Slovakiaring, le Nordschleiffe et Zandvoort, trois circuits qu’il connaît parfaitement et où l’Audi RS3 LMS TCR est particulièrement performante. Positionné en haut du classement, Vervisch fait jouer toute son expérience et termine le championnat aux alentours de la cinquième place. Petit à petit, Langeveld découvre le WTCR Oscaro. Avec la grille inversée, il réalise un podium à Zandvoort grâce auquel il prend confiance, et entre, à plusieurs reprises, dans les quinze premiers sur la fin de saison.

Si rien ne va : Comme en 2018, Vervisch manque son début de saison et prend des risques pour rattraper son retard. Trop tard, le mal est fait. Il place ses pions du mieux qu’il le peut, mais le niveau du championnat devient trop élevé pour lui. Il perd de vue ses principaux concurrents et lutte pour terminer à une place honorable. Langeveld, lui, manque de consistance. Pour le rookie, la marche du WTCR Oscaro semble trop haute. Pour ne rien arranger, il fait preuve de malchance sur les quelques circuits qu’il connait bien : Zandvoort et le Nürburgring, et termine la saison avec un total de moins de dix points.

Notre pronostic :

Frédéric Vervisch : entre la 11ème et la 15ème place.

Niels Langeveld : au-delà de la 20ème place.

Voiture : Audi RS3 LMS TCR

De gauche à droite, les pilotes dans l’ordre d’apparition au sein de l’article*. Pour retrouver les previews 2019 de Honda, c’est ici.

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également