Previews WTCR Oscaro 2019 : La Dream Team Lynk & Co !

A quelques jours du début du WTCR Oscaro 2019, nous vous proposons une présentation des teams du championnat et de leurs pilotes.  Après Honda, Audi, Hyundai, Alfa Romeo, Cupra et Volkswagen, on termine notre série de previews avec Lynk & Co et son quatuor magique.

Deux champions du monde !

Team : Cyan Racing Lynk & Co

Les pilotes :

Yvan Muller, 49 ans (FRA) – à droite sur la photo :       

Il est l’un des plus grands pilotes de l’histoire de Touring car international. A 49 ans, Yvan Muller compte à son palmarès, quatre titres de champions du monde de voitures de tourisme (2008, 2010, 2011, 2013) et un sacre dans le British Touring Car Championship (2003). Il est également le détenteur de nombreux records comme le nombre de victoires (47) et de pôles positions (28) dans le championnat du monde de voitures de tourisme. Après avoir annoncé sa retraite en 2016, l’Alsacien remet les gaz pour le WTCR Oscaro 2018. Deuxième du classement général à l’issue de la saison dernière (pour la cinquième fois de sa carrière), Muller est déterminé à aller chercher un cinquième sacre mondial : « malgré toutes ses années j’ai toujours la même motivation. C’est simple, je ne cours jamais pour autre chose que pour gagner ».

Thed Björk, 38 ans (SWE) – à gauche sur la photo :

Après une année passée sous la houlette d’Yvan Muller Racing, il retrouve Cyan Racing, une équipe qu’il connait parfaitement. Pour preuve, il est devenu champion du monde en pilotant l’une de leurs voitures en 2017. Malgré une victoire lors du championnat par équipe, Björk a manqué sa fin et n’a fini qu’à la septième place du classement individuel, lors du dernier exercice. Cette année, le quadruple gagnant du STCC (Swedish, puis Scandinavian Touring Car Championship) pilotera une Lynk & Co 03 TCR. Vainqueur de quatre courses lors en 2018, il aura, cette saison, toutes les chances de ramener un nouveau titre mondial en Suède.

Si tout va bien :

Muller fait du Muller et joue, dès la première manche, les premiers rôles. Mieux que l’an passé, il réalise des podiums sur chacune des dix manches du championnat (huit en 2018) et prend la tête du général. Les quatre pilotes Lynk & Co luttent pour la gagne et s’entraident pour atteindre le graal. Parmi eux, Thed Björk. Dans une équipe qu’il connait par cœur, le Suèdois est le pilote le plus rapide la grille. Compétiteur acharné, il se place dans le top 5 et démontre toute sa palette. Comme l’an passé, les deux pilotes remportent le trophée de champion du monde par équipe.

Si rien ne va :

Même si le groupe Chinois Geely y a mis les moyens pour la développer, la Lynk & Co 03 TCR est nouvelle dans le circuit et connaît quelques problèmes mécaniques en début de compétition. Pour les deux pilotes, il est difficile de trouver le réglage parfait. Mais grâce à leur expérience, ils y parviennent. Malgré cette perte de temps, et surtout de points, les deux hommes se hissent dans le top dix mais voient le titre s’éloigner.

Notre pronostic :

Yvan Muller : entre la 1ère et la 5ème place.

Thed Björk : entre la 5ème et la 9ème place.

Un jour, l’élève dépassera le maître

Team : 100-0-0-0 Lynk &Co

 

Les pilotes :

Andy Priaulx, 44 ans (GBR) – à droite sur la photo : Il est une légende dans la discipline. Neuf ans après sa dernière participation, Andy Priaulx revient sur le championnat du monde de voitures de tourisme. Une compétition qu’il a remportée à trois reprises et où il compte dix-huit victoires en courses (2005,2006 et 2007). Spécialiste du sport automobile d’endurance, avec notamment deux podiums sur les 24 heures du Mans (2011 et 2017) et une troisième place lors du WEC 2017, le Britannique fait partie des favoris au titre final.

Yann Ehrlacher, 22 ans (FRA) – à gauche sur la photo :

Avec deux victoires en course et trois podiums lors du WTCR Oscaro 2018, Yann Ehrlacher a marqué les esprits de ses adversaires. A seulement 22 ans, il est l’un des plus grands espoirs de sa discipline. Dixième du WTCC en 2017, puis dixième de la coupe du monde de voitures de tourisme en 2018, après avoir passé quelques jours sur la première marche du classement, Ehrlacher compte bien assumer son statut d’outsider en 2019. Fils d’Yves Ehrlacher et Cathy Muller, respectivement champion de France de football avec Strasbourg en 1979 et ancienne pilote professionnelle, et neveu du quadruple champion du monde de voitures de tourisme, Yvan Muller, Yann baigne depuis toujours dans le sport de haut niveau et a, par conséquent, du sang de champion qui coule dans les veines.

Si tout va bien :

Comme à la belle époque, Priaulx domine le championnat. Exit les Muller, Tarquini et autres Vernay, il marque son retour dans le WTCR Oscaro par de très grandes performances et inscrit son nom sur le trophée. Ehrlacher continue sa progression. Plus grand espoir de sa génération, il lutte pour le top cinq et remporte de nombreuses courses. En décembre 2018, il nous disait : « cette année doit être optimale pour moi, il faut que je franchisse une étape ». Un an plus tard, cet objectif est accompli.

Si rien ne va :

Andy Priaulx n’a plus piloté de voiture à traction depuis 17 ans. C’était en 2002, lors du BTCC, sur une Honda Civic. Au volant de bolide à propulsion depuis cette époque, le Britannique a du mal à s’adapter. Mais étant l’un des pilotes les plus expérimenté du circuit, il parvient à se classer dans la première partie du tableau. De son côté, Ehrlacher a du mal à assumer son nouveau statut. Dans l’ombre de ses trois coéquipiers, il n’arrive pas à se mettre en avant et réalise une saison timorée. Il finit aux alentours de la quinzième place.

Notre pronostic :

Andy Priaulx : entre la 5ème et la 9ème place.

Yann Ehrlacher : entre la 6ème et la 10ème place.

La voiture : Lynk & Co 03 TCR

Retrouvez les previews de Honda,  Audi, Hyundai, Alfa Romeo, Cupra et Volkswagen. 

 

 

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également