Previews WTCR Oscaro 2019 : Volkswagen, le titre c’est maintenant ?

A quelques jours du début du WTCR Oscaro 2019, nous vous proposons une présentation des teams du championnat et de leurs pilotes.  Après Honda, Audi, Hyundai, Alfa Romeo et Cupra, voici Volkswagen.

On prend les mêmes et on recommence

Team : Sébastien Loeb Racing Volkswagen Motorsport

Les pilotes :

Rob Huff, 39 ans (GBR) :

Il est l’une des grandes stars du WTCR Oscaro. Peut-être même l’un des meilleurs pilotes de Touring Car de sa génération. Compétiteur invétéré, Rob Huff a réalisé une bonne saison en 2018, terminant au huitième rang et réalisant huit podiums dont deux victoires (sur le Hugaroring et à Suzuka). Le 6 avril prochain à Marrakech, le Britannique prendra part au championnat du monde de voitures de tourisme pour la quinzième fois de sa carrière. Il fait d’ailleurs partie des cinq pilotes de la super grille à l’avoir remporté. C’était en 2012, au volant d’une Chevrolet Cruze 1.6 T.

Mehdi Bennani, 35 ans (MOR) :

Comme son coéquipier, Bennani est un pilote reconnu. Notamment au Maroc où il est vu comme le messie. Issu d’une famille de pilotes automobiles, il devient, en 2014, le premier Marocain a remporter une course de championnat du monde organisée par la FIA, à Shangaï. Suivi par plus d’un million d’abonnés sur son compte Facebook, Mehdi Bennani va courir une onzième saison au plus haut niveau du Touring car mondial. En 2019, il essaiera de battre son record de 2016 où il avait terminé le championnat en cinquième position.

Si tout va bien :

Rob Huff est un pilote hors pair et pour la énième fois de sa carrière, il le démontre. Agressif, le Britannique ne fait de cadeau à personne et réalise un début de saison en fanfare. En haut du classement à la mi-saison, Huff compte bien se rattraper de l’erreur qu’il a commise à Vila Real l’an passé (qui lui a sûrement coûté le podium final). Il lutte pour le titre jusqu’à l’ultime manche et fini dans le top 5. Bennani de son côté, est un peu moins régulier, mais il sait saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent. Dès la première étape du championnat, il remporte une course à domicile, sur le circuit Moulay El Hassan. En confiance, il performe lors de nombreuses courses, notamment celles qui se déroulent sur les circuits urbains. Il termine la saison aux alentours de la dixième place.

Si rien ne va :

Trop agressif, pas assez concentré sur sa performance et dans l’ombre de Johan Kristoffersson, Rob Huff est loin de ses standards. Même s’il score régulièrement, il ne peut prétendre à une meilleure place que l’an passé. Faute à pas de chance ou à une mauvaise gestion, il connaît quelques mésaventures et se retrouve dans la deuxième partie du classement. Son coéquipier, Bennani, n’y arrive pas non plus. Le niveau étant supérieur à celui de l’an passé, le Marocain ne parvient pas à se surpasser. Résultat ? Il se rapproche dangereusement des dernières places du général.

Notre pronostic :

Rob Huff : entre la 7 ème et la 11 ème place.

Mehdi Bennani : entre la 14ème et la 18ème place.

The Superstar

Team : Sébastien Loeb Racing Volkswagen

Les pilotes :

Johan Kristoffersson, 30 ans (SWE) :

Les titres, lui, il connaît ! Double champion du monde de rallycross (2017 et 2018), double vainqueur du Scandinavian Touring Car Championship (2012 et 2018) et champion du Superstars Series en 2012, il ne compte pas moins de cinq trophées majeurs. A ce jour, le sport automobile n’a quasi plus aucun secret pour le Suédois, puisque ces dernières années, il a roulé en championnat suédois de voitures de tourisme (STCC), en championnat du monde de rallycross et en championnat du monde de rallye (WRC et WRC2). Figurant parmi les pilotes les plus couronnés de la super grille, Kristoffersson sera, sans aucun doute, un candidat redoutable au titre final. Et ce, même s’il est l’un des rookies du WTCR Oscaro.

Benjamin Leuchter, 31 ans (GER)

A l’image d’Aurélien Comte avec Peugeot en 2018, Benjamin Leuchter débarque sur le WTCR Oscaro 2019 en ayant fortement contribué au développement de sa voiture, la Golf GTi TCR. Le bolide n’a aucun secret pour l’Allemand de 31 ans. Cette saison, il fera même partie des favoris pour un podium lors de la Race of Germany puisqu’en 2017, avec cette même voiture, il a remporté les 24h du Nürburgring, dans la catégorie TCR. Après une année dans le ADAC TCR Germany Touring Car Championship, où il a terminé à la huitième position, Leuchter participera à sa première saison dans le championnat du monde de voitures de tourisme.

Si tout va bien :

Ce qui devait arriver arriva. Comme sur les autres disciplines, Johan Kristofferson domine. Rapide, agressif, compétitif, précis et régulier, il développe toute la palette du pilote parfait. A l’instar d’un Gabriele Tarquini ou d’un Yvan Muller l’an passé, Kristofferson met tout le monde d’accord dès les trois premières manches du championnat. Inarrêtable, il remporte son premier titre de champion du monde de voitures de tourisme. Dans la dynamique du numéro 14, Benjamin Leuchter fait son petit bonhomme de chemin. Avec une voiture qu’il connaît par cœur, l’Allemand fait partie des bonnes surprises du championnat. Alors que personne ne l’attend, il réalise quelques belles performances, notamment sur le Nürbrugring qu’il connaît comme sa poche, marque de nombreux points et se mêle à la lutte pour le Top 15.

Si rien ne va :

Le niveau du WTCR Oscaro est beaucoup plus élevé que celui du Scandinavian Touring Car Championship, et ça, Kristoffersson le ressent. Heureusement, avec sa grande expérience du sport automobile, il s’adapte, au fil du temps, à la conduite de ses adversaires. Mais, il est déjà trop tard. Il ne peut qu’essayer d’aller chercher le top dix. Spécialiste des championnats motorsport allemands, Leuchter ne parvient pas à rehausser son niveau. Malgré toute sa bonne volonté, il est à la traîne et se bat, sans surprise, dans le bas du classement.

Notre pronostic :

Johan Kristoffersson : entre la 1ère et la 5 ème place.

Benjamin Leuchter : au-delà de la 20ème place.

La voiture : Golf GTi TCR

Retrouvez les previews de Honda,  Audi, Hyundai, Alfa Romeo et Cupra.

 

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également