5 raisons de regarder… La race of Netherlands

Quatrième manche du WTCR Oscaro, et toujours plus d’actions. Sur le circuit hollandais de Zandvoort (4,307 km), les 27 pilotes vont se livrer une nouvelle bataille. De la couleur, des caravanes, de la F1, du spectacle… Voici 5 raisons de regarder la Race of Netherlands.

Jaune vs Oranje :

Ce week-end, ils seront trois néerlandais à courir. Parmi eux, deux personnalités incontournables des Pays-Bas. D’un côté la star, l’homme au million d’abonnés sur Facebook, le pilote Tom Coronel et sa voiture jaune poussin. De l’autre, le Prince Bernhard Van Oranje-Nassau Van Vollenhoven, présent via une wildcard, descendant de la famille royale, au volant d’un bolide orange. Si le premier avoue « avoir déjà couru près de 10 000 tours sur le circuit de Zandvoort », le second en est le propriétaire. Alors, qui remportera la suprématie locale ? Tom Coronel semble tout de même le mieux bâti…

L’ère Muller :

Apparemment, quatre titres de champion du monde de voitures de tourisme ne lui suffisent pas. En ce début de saison, s’il y a un pilote qui sort du lot, c’est bien lui. A 48 ans, Yvan Muller ne cesse d’impressionner. Premier du championnat avec 137 pions, le Français a déjà fait cinq podiums. Mieux, il a marqué des points sur huit des neuf courses disputées depuis le début du championnat (il a terminé onzième lors de la Race 1 de Marrakech) ce qui fait de lui le seul à avoir réalisé cette performance avec Jean-Karl Vernay (neuf top 10, en neuf courses). Va-t-il garder ce rythme de folie ? Réponse dès samedi à 8h15 sur https://wtcr.oscaro.com.

Ô Belgique :

Ils sont trois. Trois Belges à rouler ce week-end, à seulement une petite centaine de kilomètres de leur terre : Benjamin Lessennes, 18 ans, champion en titre du TCR Benelux, Frédéric Vervisch, pilote d’usine chez Audi et deux podiums sur le Nordschleife la semaine passée, et Denis Dupont, membre de la Team Comtoyou.  « Zandvoort sera cette année la seule piste sur laquelle j’aurai une base » confie Lessennes sur le site du WTCR Oscaro, « Venant de Belgique, si je dois désigner une course à domicile, ce serait celle-ci et ce sera le meilleur moment pour être ici. » ajoute Dupont. Les Belges sont comme à la maison. Ils seront donc des prétendants sérieux au podium pour la Race of Netherlands.

Hyundai, au top :

Hyundai marche sur l’eau en ce début de saison. Pour preuve, les quatre pilotes de la marque coréenne forment le quatuor de tête du WTCR Oscaro. Les deux équipes (Yvan Muller Racing et BRC Racing) qui utilisent des Hyundai i30 N TCR ont, par ailleurs, déjà inscrits 488 points sur l’ensemble des trois week-ends contre 222 points pour Honda par exemple. Pour redistribuer les cartes et équilibrer le championnat, la FIA a mis en place au début de saison, ce que l’on appelle la balance de performance. Cela signifie que pour la Race of Netherlands, les voitures Hyundai seront rehaussées de 20 mm, et la puissance de leur moteur sera diminuée de 2,5% par rapport à la dernière course en Allemagne. Enfin, 60 kg de lest seront installés sur les i30 N TCR par le WTCR pour la quatrième manche. Cela suffira-t-il pour les arrêter ? Pas si sûr…

Verstappen et Ricciardo en guest-stars:

C’est le week-end de l’année, celui à ne pas manquer pour les fans de sport automobile hollandais. Au total, près de 100 000 personnes sont attendues à Zandvoort. Pour les accueillir, les animations seront nombreuses. Dans un premier temps, les spectateurs auront droit au spectacle proposé par le WTCR Oscaro, qui voit s’affronter parmi les meilleurs pilotes de voitures de tourisme au monde. De plus, Redbull leur proposera un show exceptionnel. Au programme : une course de caravanes en Aston Martin entre les deux pilotes de F1, Max Verstappen et Daniel Ricciardo ou encore une démonstration des deux stars au volant de leur monoplace.

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également