WTCR Oscaro : On se règle !

Pour les deux prochaines saisons, le championnat FIA WTCC sera remplacé par le WTCR Oscaro. A quelques semaines du début de la saison 2018, le Team Oscaro vous propose un tour d’horizon de la nouvelle réglementation.

Le 6 décembre dernier, le Conseil Mondial du Sport Automobile votait, à Paris, la Coupe du monde de Super tourisme. Exit le FIA WTCC, et place au FIA World Touring Car Cup (WTCR Oscaro). Une discipline née de la fusion entre le WTCC et le TCR, suite à un accord entre la Fédération Internationale de l’Automobile, le World Sportscar Championship (propriétaire du concept et de la marque déposée TCR), et le promoteur du WTCR, Eurosport Events Limited (EEL).

Le règlement technique du TCR

Si pour John Filippi, le pilote du Team Oscaro, « la nouvelle règlementation est une très bonne chose, car elle va redistribuer les cartes », pour les autres, il n’est pas dit que cela représente une excellente nouvelle. Les pilotes de TC1 (ex voitures du WTCC), vont devoir s’adapter, le plus rapidement possible, à une nouvelle catégorie de voiture. Cette année, le WTCR OSCARO se disputera sous les règles techniques du TCR, défini comme « plus abordable » par la FIA.

Pour les saisons 2018 et 2019, « seules les voitures homologuées TCR et assignées par un passeport FIA WTCR Oscaro seront éligibles » explique l’organisation internationale sur son site. Uniquement les voitures deux roues motrices, les berlines quatre ou cinq portes, ou les voitures à hayons, utilisant des moteurs turbo de production avec une capacité entre 1750 et 2000 cc, et une puissance maximale de 350 cv, pourront prendre part à la compétition qui s’annonce plus que jamais relevée.

Plus de courses, plus de pilotes

Cette saison, un maximum de 28 pilotes pourra prendre le départ de chacune des courses : 26 concurrents, plus deux « wildcard » (à la discrétion de la FIA et de l’EEL), soit douze coureurs supplémentaires par rapport à l’exercice précédent.

Autre changement majeur : le format des épreuves. Sur chacun des dix meetings présents sur le calendrier, trois courses seront disputées (contre deux en 2017). Chaque week-end sera découpé de la manière suivante :

Jour 1 : Essais Libres 1 (30 minutes) ; Essais Libres 2 (30 minutes) ; Qualifications (30 minutes) ; Course 1 (le barème du top 10 se présentera comme suit : 27-20-17-14-12-10-8-6-4-2).

Jour 2 : Qualifications Q1 (25 minutes), Qualifications Q2 (10 minutes), Qualifications Q3 (top 5 shoot out), Course 2 (top 10 inversé après Q2, barème de points : 25-18-15-12-10-8-6-4-2-1), Course 3 (grille définie selon ordre combiné après Q3, barème de points pour le top 10 : 30-23-19-16-13-10-7-4-2-1).

Coup d’envoi de la saison, les 7 et 8 avril prochain, sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech. A noter qu’aucun titre de constructeur ne sera attribué à la fin de la saison.

 

Découvrir toute l'info de WTCR Oscaro

à lire également